Faut-il prendre une assurance pour une location saisonnière?

Vous avez trouvé la location de vacances idéale pour partir entre amis ou en famille et il ne vous reste plus qu’à boucler les valises. Mais avant le départ, pensez à une dernière petite chose : l’assurance location saisonnière. Qui de vous ou du propriétaire doit en souscrire une pour être couvert en cas de sinistre, d’accident matériel ou de tout autre imprévu ? Et quels sont vos recours si la villa de vos rêves est loin d’être aussi paradisiaque que celle présentée dans l’annonce ? Pas de souci, on vous donne toutes les clés pour être protégé pendant la durée de votre séjour. En France et à l’étranger.

Suis-je obligé de souscrire une assurance location de vacances ?

Il n’existe aucune loi obligeant le propriétaire ou le locataire à souscrire une assurance spécifique pour un hébergement saisonnier.

Etonnant ? En fait, la location de ce type de logement est généralement couverte soit pas une assurance déjà souscrite par le propriétaire soit par celle du locataire.

C’est pourquoi vous devez impérativement lire avec attention le contrat de location. C’est lui qui doit préciser qui se charge de l’assurance du bien loué et pour quelles garanties. Il existe 3 possibilités :

  • le propriétaire est couvert par une assurance habitation
  • le locataire est déjà couvert pas ses contrats d'assurance
  • le locataire n’est pas déjà couvert et peut souscrire une assurance habitation pour la durée de son séjour

Votre assurance voyage en ligne

Démarrez dès maintenant votre devis et obtenez votre certificat d'assurance en 2 minutes. Comparez les couvertures voyage, indiquez le type de voyage, la destination et les dates du voyage pour obtenir la meilleure assurance voyage sur mesure et au meilleur prix.

DEVIS EN LIGNE

Si le propriétaire est déjà couvert par son assurance

Très souvent, le propriétaire qui propose un hébergement à la location saisonnière a déjà pris ses précautions pour protéger son bien avec une assurance multirisque habitation à l’année et à laquelle il peut ajouter des garanties spéciales au bénéfice de n’importe quel locataire saisonnier. Lisez donc bien les mentions qui figurent dans le contrat de location pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

  • "Pour le compte de qui il appartiendra" : cette mention indique que le locataire sera couvert en cas de sinistres (incendie, dégâts de eaux…) qu’il pourrait causer au logement du propriétaire ainsi qu’à ceux qu’il pourrait causer à des tiers (voisins, par exemple). Avec cette garantie, le propriétaire n’a pas besoin de demander à son locataire s’il dispose d’une assurance personnelle.
  • "Abandon de recours" : cette garantie également appelée "renonciation à recours" ne couvrira que les dommages que le locataire aurait pu causer au logement du propriétaire mais exclut ceux causés aux personnes ou aux logements voisins. Cette clause implique aussi que le propriétaire ne se retournera pas contre son locataire en cas de dommages (incendie, dégâts des eaux…) qu’il aura pu causer dans le logement durant son séjour. Ce qui signifie que la responsabilité civile du vacancier reste engagée vis-à-vis des voisins et des tiers. Le propriétaire peut alors demander au locataire de lui présenter un justificatif d’une assurance personnelle.

À savoir : en cas d’autres dégâts (détérioration, perte, casse, vol du mobilier ou d’objets…) causés par le locataire, la prise en charge lui revient. Raison de plus, pour vous montrer très précautionneux et ne pas laisser Junior gribouiller sur le nouveau canapé beige de la maison de vacances !

Est-ce que mon assurance habitation suffit pour une location saisonnière ?

Le propriétaire peut exiger dans son contrat de location saisonnière que le vacancier dispose d’une assurance personnelle.

Sachez que généralement votre assurance multirisque habitation comprend une "garantie villégiature" qui vous couvre et agit comme une assurance location vacances. Si vous ne bénéficiez pas de garantie villégiature, vous pouvez souscrire une assurance complémentaire uniquement pour la durée de votre location saisonnière.

IMPORTANT ! Vérifiez bien que cette garantie vous couvre aussi pour une location à l’étranger.

Le saviez-vous ? L’assurance responsabilité civile à l'étranger AXA  et ses nombreuses garanties vous couvrent (jusqu’à 4.500.000€) en cas de dommages corporels, matériels ou immatériels accidentels causés à des tiers par vous-même, par vos enfants ou même par vos animaux domestiques !

  • assurance location saisonnière étranger

Comment éviter et gérer les problèmes avec une location de vacances à l’étranger ?

Un logement inexistant à votre arrivée en Grèce et un "propriétaire" aux abonnés absents, une annulation de dernière minute ou la villa avec bassin privé en Sicile qui s’avère être un cabanon proche d’une piscine publique… Malheureusement, les arnaques à la location saisonnière à l’étranger et les imprévus ne sont pas rares.

Pour les éviter :

  • Privilégiez les plateformes de location reconnues, comme Booking et Airbnb. En cas de souci, d’annulation, de sinistre ou de logement non conforme à la description, vous aurez plus de facilités à faire valoir vos droits et pourrez bénéficier d’une couverture. Pour en savoir plus sur l'assurance location Airbnb 
  • Vérifiez l’existence du logement : en faisant une recherche sur Google Maps/Google Earth pour géolocaliser le bâtiment et mieux connaître son emplacement (proche de la plage ou d’une déchetterie !). Vous pouvez aussi demander à un proche de réserver le même logement pour la même période pour voir s’il ne s’agit pas d’une arnaque.
  • Lisez précautionneusement le contrat de location et faites un état des lieux détaillé (photos à l’appui) à votre arrivée afin qu’on ne vous impute pas des dégâts dont vous n’êtes pas responsable - Soyez prévoyant et pensez à souscrire une assurance annulation de voyage AXA afin d’être couvert en cas d’imprévu de force majeure (si votre motif d’annulation correspond à l’un de ceux que nous couvrons) vous obligeant à renoncer à votre séjour.

Retrouvez nos meilleures couvertures voyage