Nouvel an chinois : découvrez 3 Chinatowns à travers le monde

Par M.M.
Publié le : 23-01-2024

Les autorités recommandent de prendre une assurance voyage avant tout séjour à l’étranger
 

Vous ne voulez rien rater des festivités du Nouvel An chinois, vous souhaitez assister à un incomparable défilé de dragons ou vous avez envie de plonger dans une autre culture tout au long de l’année pour déguster l’une des meilleures cuisines au monde en vous offrant une virée shopping exotique sans prendre un billet pour l’Empire du Milieu ?
Direction Chinatown !
Oui, mais lequel puisque chaque mégapole, capitale ou grande ville abrite son propre quartier chinois ?
Suivez-nous pour découvrir 3 lieux uniques et différents, en France et à l’étranger et poussez la porte d’un autre monde.

Chinatown de San Francisco : l’incontournable

Un must-see

Entre le Golden Gate Bridge, Alamo square ou encore Alcatraz, ce quartier emblématique de la côte ouest américaine figure dans la liste des lieux à voir absolument à San Francisco, selon le magazine Time Out, Ne passez donc pas à côté de celle qu’on surnomme la Capitale non-officielle de l’Amérique chinoise.

Il a plus de 170 ans

Le quartier chinois San Francisco peut revendiquer le titre de Chinatown le plus ancien d’Amérique du Nord. Son histoire remonte au XIXe siècle et est liée à la Ruée vers l’or, qui attira en 1848, les premiers immigrants chinois venus travailler en tant qu’orpailleurs dans les mines et les rivières californiennes. En deux ans seulement, le nombre de résidents chinois installés dans la ville passa de 500 à 25.000 personnes. Aujourd’hui, un cinquième des Franciscanais ont des origines chinoises (source : The San Francisco Standard).

Il est très grand et désormais accessible en métro

Telle une ville dans la ville, le Chinatown de SF est plus étendu que son homologue new-yorkais. Sur une trentaine de blocks (pâtés de maisons, ndlr) il abrite pléthore de restaurants, salons de thé, boutiques, temples et musées Made (presque) in China !
Jouxtant les quartiers de North Beach et du Financial District, il vibre au cœur de la City by the Bay et on le rejoint facilement à pied, en bus, en Cable car ou encore en Muni Metro (station Chinatown-Rose Pak) depuis la mise en service, en janvier 2023, de la ligne T-Third Street.

Il a été reconstruit et relooké

Le visage actuel du Chinatown californien n’a rien à voir avec celui d’origine, qui ne se distinguait pas particulièrement des autres zones de la ville.
En grande partie détruit lors du tremblement de terre de 1906, le quartier fut reconstruit selon un modèle inédit afin de créer sa propre identité. Les architectes imaginèrent alors un style architectural unique mélangeant des éléments orientaux anciens (pagodes, temples, couleurs empruntées aux cinq éléments de la physique chinoise traditionnelle…) à des matériaux et des codes de construction locaux. Une fois la Dragon Gate (la gigantesque arche qui marque l’entrée officielle du quartier), franchie, vous pénétrez dans un autre univers, étonnamment familier et inconnu à la fois.

Nos coups de ❤

  • Le Centre culturel chinois de San Francisco propose des randonnées guidées pour découvrir l’histoire du quartier et de ses habitants, notamment à travers le street art qui habille les murs de Chinatown
  • La Golden Gate Fortune cookie factory : pour percer les secrets de fabrication de ces célèbres petits biscuits chinois mais inventés à San Francisco. Confectionnés à la main dans cette usine depuis 1962, ils abritent en leur cœur un petit message porte-bonheur. Lors de votre visite, vous pourrez personnaliser les vôtres
  • Pour en savoir plus sur le programme des animations liées au Nouvel an chinois et au "Mois du patrimoine des Américains d'origine asiatique et des îles du Pacifique" (mois de mai) :

Partez à San Francisco l’esprit tranquille avec notre assurance voyage USA


 

Chinatown de Bangkok (Krung Thep) : l’autre visage de la capitale thaïlandaise

Lors d’un séjour à Krung Thep*, ne faites pas l’impasse sur son Chinatown, le plus grand d’Asie du Sud-est. Ce qui n’est guère étonnant quand on sait que c’est en Thaïlande que se trouve la diaspora chinoise la plus importante au monde. Vous disposez de peu de temps ? Suivez notre guide express pour profiter de ce quartier bicentenaire, bouillonnant et dépaysant, qui se trouve dans le district de Samphanthawong.

Pour voir la vie en dorée

Lorsque vous emprunterez Yaowarat road, l’artère principale qui a donné son nom au quartier sino-thaï, n’oubliez pas de chausser vos lunettes de soleil. Sans elles vous risqueriez d’être ébloui par les innombrables enseignes lumineuses, les enfilades de lanternes suspendues et surtout par un précieux rayonnement !
Surnommée la Golden Road, cette rue témoigne des liens culturels et historiques profonds entre la communauté chinoise et l'industrie aurifère en Thaïlande.
C’est en effet ici, que l’or semble avoir établi son royaume, en y concentrant plus de 70% des commerces de la ville qui lui sont dédiés.
Si l’achat d’une chaîne ou d’une amulette en or thaïlandais, réputé moins cher qu’ailleurs, vous tente, n’hésitez surtout pas à négocier le prix ; cela fait partie du jeu ! Vous préférez acquérir (du regard seulement !) un bijou version XXL ? Dirigez-vous vers Charoen Krung Rd où se dresse le Wat Traimit, un petit temple édifié à quelques minutes de la porte chinoise de l’Odéon, l’entrée symbolique de Chinatown. Tel un écrin architectural, il abrite l’un des plus impressionnants joyaux de la planète : un Bouddha en or, haut de 3 mètres et pesant 5,5 tonnes.

Pour vivre pleinement deux événements du calendrier

Si le quartier ne semble jamais baisser le rideau, il y a deux moments dans l’année où il vibre encore plus intensément ; lors du Nouvel an chinois et du festival végétarien (généralement au mois d’octobre).
C’est autour du Wat Mangkon Kamalawat, le temple bouddhiste chinois le plus ancien et imposant de la ville, que se déroulent alors la plupart des animations. On y vient pour faire des offrandes à base de bâtons d’encens, d’oranges et de fleurs de lotus, honorer Bouddha et saluer Confucius, assister à l’un des nombreux spectacles de rue, aux danses de dragons et se délecter des spécialités culinaires vendues sur les étals montés pour l’occasion et déguster l’une des street food les plus variées et étonnantes de la planète.

Pour en savoir plus : l’office de tourisme de Bangkok et l’office de tourisme de Thaïlande *

Le saviez-vous ? Depuis 2022 et suite à une décision prise par les autorités thaïlandaises, le nouveau nom de la capitale de la Thaïlande figure dans le Guinness des records. Son appellation officielle est désormais le patronyme de ville le plus long au monde. Jugez par vous-même : Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayuthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit. Ou dans sa version raccourcie et adoptée par les habitants : Krung Thep.
Rassurez-vous ; vous vous ferez toujours comprendre si vous parlez de Bangkok… Pour l’instant !

Préparez votre séjour en Thaïlande avec notre guide de voyage

 

Chinatown à Paris : une mosaïque asiatique au cœur de la capitale

Où se trouve le quartier chinois à Paris ?

Contrairement à la plupart des autres Chinatowns, celui de la Capitale ne décline pas les codes traditionnels de l’architecture chinoise. Ici, vous ne trouverez pas de profusion de pagodes, de temples, de reliefs sculptés d’animaux fabuleux ni de toits de tuiles incurvés. Mais ne rebroussez pas chemin car le dépaysement y est néanmoins garanti et son authenticité s’exprime autrement. Situé dans le XIIIe arrondissement de Paris et remontant aux années 70, il est compris dans le "Triangle de Choisy" (formé par les avenues de Choisy, d’Ivry et le boulevard Masséna) et chevauche la dalle des Olympiades et les rues voisines. Connu pour ses hautes tours et son style ultra-moderne, ce quartier de la rive gauche de la Seine vous donnera un peu l’impression d’avoir été téléporté à Shanghai, la futuriste ville chinoise.

Où est située l’étonnante porte d’entrée du quartier chinois parisien ?

Pendant très longtemps, l’entrée du Chinatown parisien n’était marquée par aucun signe distinctif. Il faut attendre le 1er février 2020 pour qu’une porte lui soit dédiée. Érigée au 17 Rue des Frères d'Astier de la Vigerie (Paris 13), l’Arche de la fraternité n’a rien à voir avec les portes traditionnelles que l’on trouve habituellement dans les autres quartiers chinois internationaux.
Cette structure en acier rouge et aux lignes contemporaines, que l’on doit à l’artiste Georges Rousse, représente le caractère chinois mén qui signifie "porte" ou encore "ouverture" peut déstabiliser. Et même être confondue avec une gigantesque sculpture urbaine. Réalisée selon la technique de l’anamorphose, "qui consiste à déformer volontairement une création et à ne la rendre entièrement visible qu’à partir d’un angle précis", comme l’explique la Mairie de Paris, cette œuvre conceptuelle ne s’apprécie et se comprend qu’en se positionnant à un point indiqué sur l’avenue de Choisy. Faites l’expérience !

Un Chinatown plus asiatique que chinois

La population du plus grand quartier chinois d’Europe n’est pas majoritairement chinoise. Elle est beaucoup plus diversifiée, multiculturelle et regroupe des habitants issus d’autres pays du sud-est asiatique, tels que le Cambodge, le Laos ou encore le Vietnam. Plusieurs religions, langues, dialectes et traditions s’y côtoient, offrant ainsi une identité unique, riche et enrichissante à ce coin de Paris.

Le Nouvel an chinois à Paris : un événement classé

La Capitale voit les choses en grand pour cette fête autant attendue par les communautés asiatiques que par les visiteurs. Célébré à Paris depuis 1984, le Nouvel an lunaire est même inscrit au Patrimoine culturel immatériel en France, au même titre que les Fêtes de Bayonne ou les Fest-noz de Bretagne.
Si la plupart des festivités se déroulent dans le 13e arrondissement, d’autres quartiers se mettent aussi à l’heure asiatique et vibrent au rythme des tambours, des cymbales et des gongs. Défilés de dragon, danse du lion, feux d’artifices, concerts, expositions, contes traditionnels, dégustation de thé, festivals, food market, ateliers de calligraphie …
Consultez le programme de la mairie de Paris pour ne rien rater des animations ou celui du 13e arrondissement, qui se trouve ici.

Nos coups de ❤

  • Un plan interactif pour ne pas passer à côté des spots emblématiques du quartier est mis en ligne sur le site très complet de Chinatown Paris
  • Une visite guidée proposée par l’office de tourisme de Paris : du street art de la Butte aux cailles à l’histoire du quartier chinois, en passant par son évolution architecturale ; vous saurez tout sur cet arrondissement parisien

Pensez à couvrir vos vacances dans l’Hexagone avec notre assurance voyage France

Questions-réponses sur le Nouvel an chinois

Quand a lieu le Nouvel an chinois ?

Sa date change chaque année mais elle est toujours située entre le 21 janvier et le 20 février. Elle est déterminée en fonction du calendrier lunaire qui, comme son nom l’indique, est régi selon le cycle de la lune.

  • En 2024, le Nouvel an chinois aura lieu le 10 février
  • En 2025, le Nouvel an chinois aura lieu le 29 janvier
  • En 2026, le Nouvel an chinois aura lieu le 17 février
  • En 2027, le nouvel an chinois aura lieu le 6 février

Combien de temps durent les festivités du Nouvel an chinois ?

Il s’agît de la plus longue fête de l’année. Contrairement au Nouvel an que l’on célèbre, selon le calendrier grégorien, sur les 12 coups de minuit dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, les festivités liées à la nouvelle année chinoise durent plus longtemps. Elles s’étalent sur 16 jours et prennent fin avec le Festival des lanternes. Seuls les 7 premiers jours sont fériés dans les pays qui le fêtent officiellement.

Quel est l’autre nom du Nouvel an chinois ?

Même si le nouvel an lunaire tombe en hiver, Chūnjié est aussi la Fête du printemps ! Elle annonce que les jours les plus froids sont derrière nous et sonne l’arrivée de températures plus clémentes, notamment pour les récoltes à venir, et symbolise le renouveau.

Quel animal est mis à l’honneur lors du Nouvel an chinois ?

Mythique ou réel, il n’est pas uniquement célébré pendant la Fête du printemps mais tout au long de l’année. Il change d’une année sur l’autre en suivant un certain ordre, celui du cycle des 12 animaux du zodiaque chinois : le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon.

  • 2024 : l’année du Dragon
  • 2025 : l’année du serpent
  • 2026 : l’année du cheval
  • 2027 : l’année de la chèvre
  • etc.

Vous souhaitez partir en Chine ? N’oubliez pas que l’assurance voyage est obligatoire !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Votre assurance voyage en ligne

Démarrez dès maintenant votre devis et obtenez votre certificat d'assurance en 2 minutes. Comparez les couvertures voyage, indiquez le type de voyage, la destination et les dates du voyage pour obtenir la meilleure assurance voyage sur mesure et au meilleur prix.

Retrouvez nos meilleures couvertures voyage pour voyager sereinement

Voyageo Court Séjour

Voyageo Court Séjour

L'assurance voyage idéale pour vos voyages de moins de 90 jours

Voyageo Multi-Voyages

Voyageo Multi-Voyages

Pour assurer en une seule fois tous vos voyages annuels !

Latitude Etudiant

Latitude Etudiant

L'assurance Voyage dédiée aux stages et études en Europe et dans le monde

92% de clients satisfaits

4.5 selon 265 avis vérifiés

#